Breendonk Intérieur petites-3

Fort Breendonk 2/2 : les conditions d’emprisonnement.

A l’intérieur du fort, des couloirs enfuis sous le béton. Des murs très épais résistants à la majorité des bombes et armement de l’époque.

Des couloirs obscurs qui donnent d’un coté sur les dortoirs de 15 à 20 personnes, de l’autre sur les lavabos communs.

Plus loin dans le même couloir, des cachots pour ceux qui se rebiffent, tentent de s’évader ou qui seront fusillés. Ces cachots sont très petits, et il est presque impossible de s’en échapper.

A la fin de ce couloir, il y avait également une salle de torture, dont malheureusement je n’ai aucune photo.

A l’extérieur, un autre bâtiment, les latrines communes. Toujours accompagnés par les SS, les prisonniers n’y ont accès qu’une à deux fois par jours et souvent sous les coups de crosses des fusils SS.

Les douches sont à l’identique, un grand lieu communs où la douche se prends sous surveillance des SS. De toutes manières qui ne respectent pars les instructions seront arrêtés et mis au cachot… Les récidivistes passeront devant le peloton d’exécution…

 

Si vous avez été touché par cet article ou ces images, je vous invite à voir également le blog d’une amie qui a fait cette visite en même temps que moi.

Rendez-vous ICI pour lire cet article.

Votre avis m'intéresse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s